Admissions forcées : le secteur sous pression

06/11/18 à 09:00 - Mise à jour à 09:47

La Plate-forme de concertation pour la santé mentale en Région de Bruxelles-Capitale (PFCSM) tire la sonnette d'alarme. Les quatre services bruxellois qui traitent les enregistrements forcés ont dû traiter trop de cas difficiles ces dernières semaines. Un groupe de travail réunissant les différentes parties concernées demande des consultations avec le gouvernement afin de renforcer le système.

...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous pour avoir accès au contenu de ce site.* Et en plus, lisez 4 articles gratuits chaque mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré * Le Pharmacien est un journal médical. La Loi belge stipule que seuls les prestataires de soins avec un numéro Inami peuvent le consulter. Ceci vaut aussi pour ce site.
ou

Accès illimité à tous les articles pour les membres du ClubVIP.

Je deviens membre Je suis membre