Les pharmaciens reçoivent les félicitations de l'AFMPS

17/10/18 à 00:00 - Mise à jour à 18/10/18 à 14:36

Parfois, une inspection produit les résultats positifs inattendus. Les inspecteurs de l'AFMPS ont ainsi pu constater que pas moins de 99,5% des pharmacies disposaient du stock recommandé de comprimés d'iode, et que neuf pharmaciens sur dix prenaient le temps de conseiller leurs patients et de leur remettre la brochure explicative.

Les pharmaciens reçoivent les félicitations de l'AFMPS

© Belga Image

La campagne d'information sur le risque nucléaire a été lancée il y a six mois, en mars 2018. La distribution des comprimés d'iode avait entretemps été organisée et il était demandé aux pharmaciens d'informer leurs patients souvent inquiets. Les installations nucléaires n'étaient pas encore dans la tourmente à ce moment-là, ni au centre des conversations quant à la pénurie d'électricité et les fissures dans les réacteurs nucléaires.

Dans les mois qui ont suivi le lancement de la campagne, les inspecteurs de l'AFMPS ont interrogé les pharmaciens belges sur leur manière de relayer la campagne nucléaire. Et l'agence a été agréablement surprise par les résultats plus que positifs. En moyenne, 99,5% des pharmacies disposent du stock recommandé de comprimés d'iode stable, et 91% des pharmaciens ont pris soin d'informer et de conseiller les patients lors de leur délivrance.

" Ce soutien est indispensable à la réussite d'une telle campagne nationale. Les pharmaciens ont un rôle primordial à jouer pour informer correctement la population en termes de santé publique ", a déclaré l'AFMPS.

www.afmps.be

En savoir plus sur: