Trois fois plus de risques de contracter une infection fongique lors d'une grippe sévère, selon l'UZ Leuven

28/08/18 à 09:00 - Mise à jour à 10:25

Les patients hospitalisés en soins intensifs pour une grippe grave ont 15% de risques de développer une infection fongique de type aspergillose. Durant un séjour en soins intensifs, le risque de développer une aspergillose est d'environ 5%, indique vendredi l'UZ Leuven sur base d'une étude menée dans des hôpitaux belges et néerlandais.

...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous pour avoir accès au contenu de ce site.* Et en plus, lisez 4 articles gratuits chaque mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré * Le Pharmacien est un journal médical. La Loi belge stipule que seuls les prestataires de soins avec un numéro Inami peuvent le consulter. Ceci vaut aussi pour ce site.
ou

Accès illimité à tous les articles pour les membres du ClubVIP.

Je deviens membre Je suis membre