Une demi-heure d'exercice physique avant l'administration de doxorubicine réduit sa cardiotoxicité

24/10/17 à 10:30 - Mise à jour à 13:06

Les altérations aiguës de la fonction cardiaque ont été examinées au moyen d'une échocardiographie et de biomarqueurs après une première administration de doxorubicine dans le traitement du cancer du sein. Un effort physique d'intensité modérée, consistant en une demi-heure de marche rapide, 24 heures avant l'administration de doxorubicine, entraîne une diminution significative du NT-proBNP, un marqueur de cardiotoxicité, et réduit de 46 % le risque de dépasser la limite pour l'insuffisance cardiaque aiguë.

...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous pour avoir accès au contenu de ce site.* Et en plus, lisez 4 articles gratuits chaque mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré * Le Pharmacien est un journal médical. La Loi belge stipule que seuls les prestataires de soins avec un numéro Inami peuvent le consulter. Ceci vaut aussi pour ce site.
ou

Accès illimité à tous les articles pour les membres du ClubVIP.

Je deviens membre Je suis membre