...

Qui parviendra à mettre définitivement son adversaire au tapis ? L'escalade de coups de pub et d'esquives entre le groupe Leclerc et les pharmaciens français semble en tous cas indiquer un combat une nouvelle fois bien parti pour jouer les prolongations. Incohérence des prix Publiée sur le site au nom plus que provocateur de www.semoquerdumonde.com, cette nouvelle étude des officinaux dévoile des écarts de prix fort peu flatteurs pour Leclerc. Entre deux parapharmacies abritées sous son enseigne, la différence de prix pour un même produit se situe entre 0,16 % et 41,82 %, avec un record flirtant avec les 70 %. Le réseau Leclerc serait en outre de 0,50 à 18,32 % plus cher que le réseau Univers Pharmacie. Des négociations en stand-by Un vent de révolte d'autant plus soutenu que les négociations avec le gouvernement se trouvent plus que jamais au point mort. L'affaire Mediator monopolise en effet toute l'attention du ministère de la Santé, reléguant la question du changement de rémunération des pharmaciens en bas de la liste des dossiers prioritaires. Agacés d'être à nouveau remisés au fond de la salle d'attente, les syndicats de pharmaciens attendent donc de pied ferme cette réunion maintes fois reportées avec le nouveau ministre de la Santé Xavier Bertrand.