...

Chez nous, l'UMons a coordonné une étude européenne qui a confirmé la perte soudaine du goût et de l'odorat comme symptômes importants de l'infection au SARS-CoV-2. On peut d'ailleurs toujours remplir leur enquête en ligne qui permet de collecter des données essentielles pour le dépistage. De nombreux ORL et infectiologues ont en effet rapporté des symptômes d'anosmie et de dysgueusie chez un grand nombre de patients infectés en Allemagne, France, Italie, Espagne, Angleterre et aux USA. L'étude, réalisée par 33 ORL et chercheurs dans 12 hôpitaux européens auprès de 417 patients présentant une forme non-sévère de Covid-19 (prouvée par PCR), montre que 86% présentent des troubles de l'odorat et 88% des troubles du goût, qui surviennent soit avant l'apparition des symptômes généraux et ORL (12%), soit pendant (65%), soit après (23%).Le 6 avril, le Syndicat national des dermatologues-vénéréologues français a alerté sur les manifestations cutanées du Covid-19. Plus de 400 dermatologues ont mis en évidence des lésions cutanées, associées ou non à des signes de Covid-19. Il s'agit d'acrosyndromes (aspect de pseudo-engelures des extrémités), apparition subite de rougeurs persistantes parfois douloureuses et de lésions d'urticaire passagères.En conséquence, devant ce type de lésions cutanées, il faut penser "coronavirus" et référer à un dermatologue, conseille le Syndicat français: "L'analyse de nombreux cas remontés au syndicat montre que ces manifestations peuvent y être associées. Nous alertons la population et le corps médical afin de dépister le plus vite possible ces patients potentiellement contagieux (sans forcément de signes respiratoires)".