...

Comment diffuser l'information utile sur les substances psychoactives auprès du public concerné? Tripapp est une nouvelle application mobile de réduction des risques liés à ces produits. C'est la réponse donnée par différentes associations actives dans ce domaine pour fournir aux personnes qui en consomment des infos fiables et transparentes, tout en les impliquant activement dans le processus de mise à disposition d'information, apprend Fedito.Cette app a été mise au point par un consortium d'ONG (NewNet (dont Modus Vivendi, Safe'n Sound, VAD pour la Belgique), Help Not Harm, Youth Organisations for Drug Action). Elle est disponible sur Android et bientôt sur IOS. Attention, pour ses concepteurs, il ne s'agit pas de faire la promotion de la drogue mais véritablement de mettre à disposition de tous un outil de prévention ou, à tout le moins, de réduction des risques. "De nos temps, le marché de la drogue évolue de plus en plus vite et les méthodes traditionnelles d'éducation et de prévention ne sont plus suffisantes. L'apparition sur le marché d'un grand nombre de nouveaux produits de synthèse (NPS), l'utilisation d'Internet et la commercialisation en ligne de drogues ou l'émergence de nouvelles méthodes de synthèse de certains produits, et une augmentation de leur puissance, sont les raisons qui nous amènent à repenser la diffusion et la mise à disposition de l'information sur les substances", expliquent-ils. Voilà pourquoi Tripapp a été développée: ce système d'alerte rapide permet de prévenir les utilisateurs de la présence de lots de drogues problématiques dans leur zone géographique, quelques heures seulement après leur identification par un laboratoire du réseau TEDI (Trans European Drug Info). Mais l'information va dans les deux sens: les utilisateurs de l'app sont aussi incités à communiquer les résultats des tests colorimétriques qu'ils ont eux-mêmes réalisés, histoire d'alerter les usagers de drogue de leur zone géographique. Ces données sont sans doute moins fiables mais plus accessibles pour un large public. Tripapp c'est aussi une carte des services de réduction des risques disponibles dans 17 pays européens. Ainsi, en fonction de sa géolocalisation, on peut rechercher les services de drug checking, projets de réduction de risques en milieu festif, services de santé sexuelle (dépistage anonyme du VIH...), programmes d'échange de seringues, salles de consommation, thérapie de substitution aux opioïdes... L'application garantit la vie privée et la sécurité et n'utilise pas la localisation GPS du smartphone: les utilisateurs doivent indiquer la ville où ils se trouvent pour pouvoir recevoir les alertes relatives aux substances dangereuses en circulation dans leur région. Un vidéo YouTube explique le système en détail.