...

Quatre trentenaires un peu paumés créent une société, Sorry, dont l'objet est de s'excuser à la place des autres. Et ça marche : bien des gens ont à se faire pardonner, surtout dans le monde de la finance. La découverte d'une femme clouée à un mur, chez laquelle ils venaient faire repentance par procuration, va bouleverser leur boulot - le lecteur a d'ailleurs été vaguement mis au parfum par un intrigant prologue.