...

C'est en tous cas ce qu'a estimé le Centre fédéral d'Expertise des soins de santé (KCE), pas vraiment friand de rumeurs et de mythes en tous genres qui viennent généralement semer le trouble dans l'esprit du citoyen. Un citoyen qui se contente généralement de bénéficier de la vaccination mais qui, en raison de ces idées reçues, se demande de temps à autre s'il ne devrait pas s'en passer. La KCE a donc mené une étude sur le taux d'incidence de base des maladies qui pourraient coïncider avec une vaccination. Cela permet en effet de distinguer deux phénomènes : les effets indésirables qui surviennent après une vaccination par coïncidence ou qui peuvent être causés par le vaccin. L'objectif de ce projet est d'étudier la faisabilité du calcul de ces taux d'incidence de base, afin de contribuer au suivi de l'innocuité d'une vaccination à large échelle en Belgique. www.kce.fgov.be