...

Être une femme peut parfois comporter des avantages. Notamment en matière d'assurance santé. Etant donné que les femmes vivent plus longtemps que les hommes, leur assurance-vie est donc forcément moins chère. Elles présentent en effet un risque plus faible de décès avant l'échéance de leur crédit. Une différence de traitement inadmissible selon la Cour européenne, qui a demandé aux compagnies d'assurance de trouver des solutions plus 'créatives' comme l'IMC, le type de travail et... le lieu de résidence. Fumeurs Les indicateurs santé sont d'ailleurs déjà utilisés par les assureurs. Dans de nombreuses compagnies, les fumeurs doivent ainsi payer davantage. Une autre demande à ses affiliés de leur fournir leur IMC depuis six ans déjà. Pas pour demander plus, mais au contraire pour obtenir de meilleures conditions. Mais à partir du 21 décembre, cette question ne sera plus la seule adressée aux assurés. Le profil santé du client reste en effet une bonne indication pour fixer la hauteur des cotisations. En cas d'IMC supérieur à 25, le patient ne devra pas payer davantage à condition de respecter une bonne hygiène de vie. Ceux qui habitent près d'une autoroute devront par contre payer plus que les campagnards. Et les personnes exerçant un métier risqué paieront aussi plus.