...

Loin de se limiter aux seuls médicaments rares, cette pénurie frappe également des médicaments fortement consommés par les citoyens américains, en particulier des anticancéreux, des antibiotiques et des antidouleurs. Une situation critique mise cette fois en lumière par le Washington Post. Interrogé par le quotidien américain, un chercheur de l'Université de l'Utah en charge de signaler les médicaments manquants à l'American Society of Health-System Pharmacists, a bel et bien confirmé la gravité de la situation et les dangers encourus par le patient américain. A l'origine Comment expliquer cette pénurie croissante de médicaments importants ? Difficile de n'incriminer qu'une seule et même cause. En réduisant le nombre de producteurs, les importantes fusions de ces dernières années ont certainement contribué au phénomène. Autre élément du puzzle : le fait que les laboratoires aient choisi de renoncer à commercialiser certains vieux médicaments tombés hors brevets et devenus par conséquent bien moins chers. Sans toutefois nier le problème, les entreprises pharma préfèrent s'en laver les mains et faire porter le chapeau à la trop grande sévérité de la Food and Drug Administration (FDA).