...

Le moratoire - qui limite légalement le nombre d'officines - fait depuis longtemps l'objet de maintes discussions. Si les pharmaciens établis ne s'en plaignent absolument pas, le son de cloche est tout autre du côté des grandes chaînes de pharmacies, qui rêvent de mettre enfin un terme à ce moratoire. D'autant que l'Europe considère ce moratoire comme une forme de protectionnisme économique et de restriction de la liberté d'établissement dans l'UE. L'Europe a ainsi condamné l'Italie pour avoir imposé un moratoire au niveau des stations-service.