...

La météo n'était pas vraiment idéale pour un Salon. L'été indien avait en effet joué les invités de dernière minute, invitant plutôt à la promenade au grand air qu'à la visite des salles du Heysel. Pourtant, quelque 2.100 représentants avaient pris soin de dynamiser les 105 stands du Farma. Deux d'entre eux étaient aussi de la partie pour donner vie au stand du journal professionnel 'le Pharmacien/de Apotheker'. Et en parlant de 'quantité', notre stand semblait d'ailleurs le plus petit du Salon. Petit mais fréquenté. Des centaines de lecteurs s'y sont en effet arrêtés pour partager avec nous leur enthousiasme, leurs préoccupations, leurs peurs et leurs ambitions. Beaucoup d'entre eux ont également tenu à participer à notre Grande Enquête - dont nous vous communiquerons prochainement les résultats. La crise s'invite Une première lecture rapide des questionnaires montre déjà que le pharmacien est particulièrement attaché à sa profession et à l'avenir de celle-ci. La crise se fait clairement sentir et de nombreux pharmaciens ne voient pas l'avenir d'un bon oeil.