...

Acculé à prendre une décision radicale qui soit à la hauteur de l'ampleur fiévreuse de la polémique, le ministre français de la Santé a finalement tranché. Xavier Bertrand a décidé de lancer des " Assises du médicament ", une vaste concertation de plus de 150 personnes visant à définir une réforme du système du médicament et tenter de restaurer la confiance perdue. Tous les acteurs impliqués dans cette mission devront élaborer des propositions sur l'évaluation, le suivi, l'utilisation et la promotion des produits de santé, afin de garantir une sécurité optimale aux patients tout en préservant l'accès à l'innovation. Avec un profil de participants pour le moins éclectique : médecins, pharmaciens, patients, chercheurs, mais aussi industriels, régulateurs et parlementaires. Six groupes de travail Réparties en six groupes de travail, ces Assises plancheront notamment sur l'amélioration des conditions d'octroi de l'autorisation de mise sur le marché (AMM) et sur les moyens à mettre en £uvre pour renforcer le système de surveillance des médicaments. Autre point inscrit à l'agenda de la concertation : la mise en place d'une information indépendante et transparente sur les produits de santé tant à destination des professionnels de la santé que du grand public.