...

Afin de prévenir l'introduction de médicaments falsifiés dans la chaîne d'approvisionnement légale, l'Union européenne souhaite appliquer les dispositifs de sécurité prévus par la directive européenne luttant contre les contrefaçons. " On constate dans l'Union une augmentation alarmante du nombre de médicaments falsifiés du point de vue de leur identité, de leur historique ou de leur source. Les composants présents dans ces médicaments, y compris les substances actives, sont habituellement de qualité insuffisante, falsifiés, mal dosés ou encore absents, et représentent ainsi une grave menace pour la santé publique " explique la Commission européenne dans son journal officiel. La Commission européenne est en train d'étudier les modalités par " actes délégués " de la procédure de vérification de chaque boîte de médicament. Il est déjà possible de vérifier l'authenticité d'un médicament au moyen du numéro de série unique par boîte. La directive indique que les États membres devront prendre " des mesures appropriées pour s'assurer que la fabrication, l'importation et la distribution sur leur territoire de substances actives, y compris celles qui sont destinées à l'exportation, sont conformes aux bonnes pratiques de fabrication et de distribution concernant les substances actives. "