...

Cela vous arrive sans prévenir. Vous êtes tranquillement occupé à conseiller un patient quand un inspecteur de l'AFMPS fait subitement irruption dans votre officine. Si tel est le cas, vous faisiez partie de la centaine d'officines ouvertes au public inspectées par l'Agence fédérale entre le 1er avril et le 1er juin de cette année. Objectif de la man£uvre : prendre (littéralement) la température. Les médicaments doivent être conservés entre 2 et 8°C. Une règle d'or que connait déjà tout étudiant de première année. Et qui ne semble pas s'oublier au fil des années passées derrière un comptoir. Sur les pharmacies visitées, seules quatre d'entre elles ne respectaient pas strictement les conditions correctes de conservation. Parmi ces quatre avertissements, un seul concernait un cas où les médicaments étaient conservés à une température négative. La congélation des médicaments n'est en effet pas vraiment recommandée... Les quatre pharmacies réprimandées ont aussitôt réajusté leur frigo et se sont révélées parfaitement en ordre lors du contrôle suivant.