...

Déjà en plein préparatifs de son imposant village olympique pour le traditionnel dimanche sans voitures, le Parc du Cinquantenaire accueillait au même moment en ses murs le tout premier symposium belge sur les soins pharmaceutiques. Au programme de cette première édition organisée conjointement par le Centre de Développement Scientifique des Pharmaciens (CDSP), les universités et les instituts de formation continue IPSA et SSPF : des présentations orales et une exposition de posters présentant différentes initiatives actuellement menées autour des soins pharmaceutiques dans notre pays, tant sur le plan académique que dans la pratique quotidienne. Emanant davantage du nord que du sud du pays, cette septantaine de projets se partageaient entre expériences pratiques et études sur la prise en charge thérapeutique du patient et sur la qualité d'utilisation de certains médicaments. S'améliorer encore et toujours Des projets à saluer et à prendre surtout comme exemple pour poursuivre la recherche en soins pharmaceutiques. " Si le Canada a ouvert la voie dès les années '60, les soins pharmaceutiques vont encore au devant de nombreux défis ", a souligné le Professeur Louise Mallet de l'Université de Montréal. " L'approche doit se centrer sur le patient et nécessite notamment de mieux maitriser les techniques de communication. "Un réel besoin d'informations Selon une étude menée par l'ULB entre mai et août 2010 auprès de 226 pharmaciens, la profession avoue effectivement avoir encore du pain sur la planche pour assumer au mieux sa nouvelle mission. " Si la notion de soins pharmaceutiques est ressentie par la grande majorité des répondants comme un réel atout pour la profession, de nombreux pharmaciens affirment encore se heurter à de nombreuses barrières dans leur pratique quotidienne et ne pas enregistrer suffisamment de données dans le dossier pharmaceutique du patient ", a exposé Carine De Vriese (ULB). " Ils se disent aussi très demandeurs de soirées d'information sur la question et d'un logiciel informatique plus adapté pour enregistrer ces données. "Projet récompenséEnfin, point d'orgue de cette après-midi placée sous le signe des initiatives : la remise du prix CDSP/CWOA décerné à Eddy Foulon pour sa campagne de sensibilisation " Diabetest ". En collaboration avec d'autres confrères limbourgeois, ce pharmacien indépendant de Meeuwen-Gruitrode organise depuis 2004 dans sa commune un screening sur le diabète de type 2 au moyen d'un dépliant. " La moitié des patients qui souffrent d'une tolérance perturbée au glucose ne savent pas qu'ils sont malades et 7 ans s'écoulent en moyenne avant qu'un diagnostic ne soit posé ", a expliqué le pharmacien. " Or, dans la plupart des cas, des lésions irréversibles se sont déjà développées ". Une belle initiative qui a été reprise l'été dernier dans les communes de Mouscron et de Damme, avant de peut-être - espère l'heureux gagnant - faire de nouveaux émules ailleurs...