...

L'EMA estime que ces suppositoires sont contre-indiqués chez les enfants de moins de 30 mois et chez les enfants ayant des antécédents d'épilepsie ou de convulsions fébriles, en raison des inquiétudes suscitées par un risque de troubles neurologiques, en particulier de convulsions. Selon l'agence européenne, les suppositoires doivent également être contre-indiqués chez les enfants ayant présenté récemment une lésion anorectale, car ils peuvent en effet réactiver ces lésions. Les suppositoires vendus en Belgique sont proposés dans la toux et contiennent un antitussif. Les suppositoires " Enfant " peuvent, selon les RCP actuels, être utilisés à partir de l'âge de 2 ans. Le Répertoire Commenté des Médicaments indique pour sa part que les antitussifs sont contre-indiqués chez les enfants de moins de 6 ans, et déconseillés chez les enfants entre 6 et 12 ans ; l'usage de préparations combinées n'est certainement pas justifié.