Le Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE) réalise une étude dans le but affiché de collecter les bonnes pratiques en matière de détection et de prise en charge de ce problème précis. L'objectif étant de formuler des recommandations à l'intention des décideurs politiques afin d'améliorer le sort des personnes âgées.

Pour ce faire, elle sollicite la collaboration de tous ceux qui sont en contact, de façon professionnelle ou personnelle, avec cette population spécifique. L'enquête qui se déroule en ligne, prend entre 15 et 30 minutes, elle est anonyme et peut être complétée jusqu'au 10 avril prochain. Les résultats seront publiés sur le site du KCE à la fin de l'année.

Le public des personnes âgées est aussi au coeur d'une start-up tournaisienne, Intersysto, qui a vu son système d'aide au maintien à domicile des seniors retenu par le cabinet de la ministre de la santé, Maggie De Block. Son application 3S Homecare est conçu comme un carnet de bord digital qui centralise l'information des différents intervenants (médecin, infirmiers, kiné, aide-familiales...) qui s'occupent d'un patient âgé à domicile.