...

Ces entreprises peu scrupuleuses procèdent toujours de la même manière. Elles envoient aux pharmaciens un formulaire à compléter, en leur demandant de vérifier leurs coordonnées et de les corriger si nécessaire. Tout bon citoyen n'y verra que du feu et acceptera bien volontiers de s'y coller, de remplir ledit formulaire et de l'envoyer à bon port. Mais ce qu'il ignore, c'est qu'en apposant sa signature, il souscrit également à un contrat qui le contraint à payer chaque année 1.000 euros pour des publicités non lues sur des sites sans valeur. Certaines entreprises vont même plus loin et envoient la facture dès réception du contrat signé. D'autres vous appellent aussi par téléphone pour soi-disant remettre à jour leurs données. Les associations de pharmaciens mettent donc en garde leurs membres contre cette arnaque, en rappelant une règle d'or : toujours bien lire les documents, même (et surtout) les parties en petits caractères, avant de les signer.