Le Belge voyage de plus en plus et de plus en plus souvent vers des destinations lointaines. En 2018, près de 20.000 voyageurs sont venus en consultation à l'Institut de médecine tropicale (IMT) à Anvers, comparé à environ 16.500 en 2010. Sur la même période, le nombre de vaccinations administrées est passé d'environ 35.000 à près de 45.000.

Pour répondre aux besoins accrus d'informations relatives au voyage, en janvier dernier, le gouvernement flamand, partenaire de l'institut depuis 2014, a approuvé un nouvel accord de gestion relatif à l'IMT pour 2019-2023. Pourquoi? "L'objectif est que les médecins de cet Institut rationalisent davantage les processus de conseil en matière de santé liée au voyage dans les années à venir. Des recommandations claires sont importantes pour éviter les avis divergents", note Vaxinfo.

Parmi les actions envisagées dans les mois à venir, la révision complète du site de l'IMT, qui reprend des informations régulièrement mises à jour. Par ailleurs, l'Institut mettra encore davantage l'accent sur le partage de ses connaissances grâce à la formation et à une communication claire avec les professionnels de la santé. Le tout est d'élargir l'éventail des informations sanitaires nécessaires pour pouvoir répondre aux besoins d'un nombre croissant de Belges amateurs de voyage.