...

Depuis 1997, les Etats-Unis ont enregistrés dix décès des suites d'un mauvais usage de fentanyl transdermique chez de jeunes enfants. Douze enfants ont également dû être hospitalisés, mais en sont depuis sortis sains et saufs. Tous ces cas concernaient des enfants de moins de deux ans qui étaient tombés par accident sur ces patchs et les avaient soit avalés soit collés sur la peau. Les enfants sont particulièrement sensibles aux overdoses de fentanyl : ils n'ont jamais été exposés à la molécule et en ressentent fortement les effets. Parents et grands-parents doivent donc redoubler d'attention pour ne pas laisser trainer ce genre de médicaments à la maison. u