Article du magazine
Veerle Caerels

Dans notre édition de janvier dernier, je trinquais avec vous à une année la plus "normale" possible et à l'espoir de nous défaire pour de bon du coronavirus - des aspirations qui ont malheureusement été déçues, malgré les grandes espérances suscitées par la campagne de vaccination de masse lancée dès le début de l'année.

Veerle Caerels

Ceux et celles qui s'imaginaient qu'il suffirait de quelques piqûres pour retrouver la liberté n'ont pas bien suivi le dossier - ou c'est en tout cas ce qu'affirme le biostatisticien Geert Molenberghs, rejoint dans sa position par la majorité des experts. La réalité leur a donné raison.

Veerle Caerels

Hier, je vous souhaitais un bel été... et nous revoilà, fidèles au poste et prêts à affronter un automne bien chargé. Un automne qui, qu'on le veille ou non, sera sans doute à nouveau largement placé sous le signe du covi

Veerle Caerels

Le nouveau Pharmacien marque un nouveau départ, et ce à plusieurs égards.