Le cannabis médical peut soulager les personnes âgées qui souffrent de symptômes tels que douleur, troubles du sommeil ou anxiété dus à des affections chroniques comme la sclérose latérale amyotrophique, le Parkinson, des neuropathies, des lésions de la moelle épinière ou encore la sclérose en plaques. Tels sont les résultats d'une étude préliminaire qui sera présentée au 71e congrès annuel de l'American Academy of Neurology à Philadelphie du 4 au 10 mai prochains.

Cette étude n'a pas seulement montré la sécurité et l'efficacité du cannabis médical, elle a également démontré qu'un tiers des participants avait réussi à réduire sa consommation d'opiacés.

Néanmoins, les auteurs (Laszlo Mechtler et al) soulignent le fait qu'il s'agit d'une étude rétrospective au cours de laquelle les participants (204, âge moyen 81 ans) devaient indiquer s'ils ressentaient un soulagement des symptômes, et qu'il est donc possible que l'effet placebo ait joué un rôle. Des études complémentaires randomisées et placebo-contrôlées seront nécessaires pour confirmer ces résultats.