La vague détox est toujours très active et, aujourd'hui, les thés, jus ou bonbons noircis à la poudre de charbon actif sont proposés aux consommateurs en mal de détoxifiants naturels. Même les restaurateurs s'y mettent. Un petit tour "charbon actif" sur Pinterest vous donnera une foule d'idées de crêpes, pizzas, gaufres, tagliatelles... toutes plus noires que noires.

Comme souvent, cette mode arrive en droite ligne des USA. Ainsi, l'année dernière, San Francisco a organisé un festival du charbon de bois où l'on pouvait se procurer de la pâte à biscuits, de la limonade, des pizzas... tous noircis. Les organisateurs vantant les propriétés du charbon actif pour blanchir les dents, faire passer la gueule de bois ou encore rajeunir la peau. Ces vertus dépassent-elles vraiment la simple coloration?

La Belgique n'échappe pas à cette mode au point que le Centre antipoisons s'est récemment fait l'écho d'une info diffusée par la radio publique de Sacramento (USA) (Capital Public Radio) mettant en garde contre les risques liés à cette pratique pas si anodine. Selon le Dr Rais Vohra (Califorina Poison Control System), pris régulièrement, le charbon actif peut se lier à des éléments essentiels à l'organisme, comme des nutriments, des vitamines... mais aussi des médicaments.

Le charbon actif n'est pas repris sur la liste des additifs approuvés par la Food and Drug Administration américaine et, l'été dernier, la ville de New York en a interdit son utilisation aux restaurants. Pour le Dr Vohra, avant de prendre du charbon actif, il convient donc d'en discuter avec son médecin, surtout si l'on souffre de problèmes digestifs.