...

De façon générale, l'organisme tend naturellement vers l'équilibre. En ce qui concerne les différents liquides qu'il contient, l'idéal est d'avoir un équilibre entre les entrées (boissons, aliments) et les sorties (urine, transpiration, selles...). Les reins sont les principaux acteurs de cet équilibre. Malheureusement, il existe des cas où l'organisme accumule plus d'eau qu'il n'en élimine : c'est la rétention d'eau ou £dème. Dans cette situation, il se produit une vasodilatation avec sortie de liquide vers les tissus et ce, de façon plus fréquente au niveau des membres inférieurs à cause de la gravité. Causes et symptômes L'£dème des membres inférieur peut simplement être provoqué par une station debout prolongée ou par la chaleur. Des variations hormonales (période péri menstruelle, grossesse...), un excès de sel, certains médicaments (stéroïdes, bloqueurs des canaux calciques...), mais également des troubles plus sérieux tels que de l'insuffisance rénale, de l'insuffisance cardiaque, des troubles hépatiques (cirrhose) ou de l'hypothyroïdie peuvent occasionner de la rétention d'eau. Rôle des nutriments : sodium et potassium La première chose à laquelle on pense quand on parle de rétention d'eau est : " trop de sel ! " En effet, utilisé au départ pour la conservation des aliments, l'usage du sel de cuisine (chlorure de sodium) est devenu une mauvaise habitude dans nos pays et, en moyenne, notre consommation quotidienne est de 8 à 10 grammes par jour au lieu des 2,3 recommandés. Le sel flatte nos papilles par son effet exhausteur de goût. Conséquence : on en use et abuse dans l'industrie alimentaire. Il se retrouve en abondance dans les produits transformés (pain, viennoiseries, chips...), les plats cuisinés, mais aussi dans la charcuterie, les fromages... Le magnésium Ce cation doit également être pris en considération lors des problèmes d'£dème. En effet, le magnésium ralentit l'entrée de sodium au sein de la cellule et favorise celle de potassium, diminuant ainsi la rétention hydro-sodée et l'hypertension. A l'inverse, un manque de magnésium favorisera la rétention d'eau intracellulaire. La vitamine B6 Les aliments contenant de la vitamine B6 sont également à privilégier car cette vitamine possède la propriété d'inhiber l'aldostérone ce qui diminue légèrement la rétention hydro-sodée. De plus, elle normalise le magnésium intracellulaire lorsqu'il diminue. Parmi les aliments les plus riches en vitamine B6, on retrouve le germe de blé, le foie de veau, la levure de boulanger, mais également les bananes, les noix, noisettes, le saumon d'élevage, le maquereau, le lapin et beaucoup d'autres aliments.