Tout sur Centre Antipoisons

Températures élevées ou manque de gel oblige, le Centre antipoisons met en garde contre le retour aux affaires précoce des tiques.

Depuis sa création, en 1963, le Centre antipoisons belge a sauvé d'innombrables vies en diffusant des informations sur les produits toxiques auprès des médecins, des hôpitaux et du grand public.

En 2018, le Centre Antipoisons a reçu plus de 9.300 appels concernant des erreurs thérapeutiques, soit 25 par jour en moyenne. Dans plus de la moitié des cas, il était question d'un problème de surdosage.

Deux millions d'appels reçus, tel est le cap franchi en 2018 par le Centre Antipoisons. Chaque jour, il reçoit en moyenne 157 appels, souvent pour un contact avec un produit qui, dans la moitié des cas, est un médicament.

Série avec l'Ordre des pharmaciens

Article du magazine

L'Ordre des pharmaciens explique son code de déontologie dans une nouvelle série. Le premier sujet est le secret professionnel, une question sensible qui fait encore l'objet de nombreux débats. Dans ce premier épisode, nous rappelons brièvement les principes fondamentaux. Dans les éditions suivantes, nous vous présenterons des cas concrets qui pourront vous aider dans votre pratique quotidienne.

lire l'aricle