Tout sur Europe occidentale

Les vagues de chaleur des étés 2003, 2006 et 2010 ont conduit à un taux de surmortalité de plus de 6%. Cela signifie plus de 2.000 décès supplémentaires à chaque fois. Les personnes âgées sont particulièrement vulnérables. Il est remarquable que les températures ambiantes élevées entraînent également un nombre beaucoup plus élevé de naissances prématurées. Les chiffres proviennent d'un rapport environnemental de l'administration flamande de l'environnement basé sur des analyses réalisées par l'agence fédérale Sciensano.