Tout sur Maggie De Block

Généraliste à Lochristi en région gantoise, Anneleen Van Conkelberge a vu passer beaucoup de bonnes initiatives au cours de la crise du coronavirus... et d'autres qui étaient franchement améliorables. Par trois fois, elle a pris la plume pour rappeler à l'ordre les ministres compétents. Son plus grand regret ? L'absence d'un pilotage centralisé au départ du sommet.

"Les pharmaciens d'officine doivent pouvoir accompagner les patients dans l'interprétation des résultats et veiller à ce que les autotests ne soient pas utilisés inutilement. Il est aussi capital que leur qualité et leur traçabilité soient garanties."

D'après la réponse de la ministre De Block à une question parlementaire, les pharmacies proposent aujourd'hui un éventail de plus en plus étendu de tests médicaux que les patients peuvent réaliser eux-mêmes. Il n'existe toutefois guère de données récentes concernant les ventes de ces produits ou les maladies qu'ils concernent.

Une troisième personne, revenant d'une zone à risque, a été testée positive au coronavirus en Belgique, a indiqué lundi matin le cabinet du ministre bruxellois de la Santé Alain Maron. Dimanche, ils étaient deux.Actualisé à 13:12 : six cas de Coronavirus en Belgique.

L'intégration des pharmacies hospitalières dans les réseaux ouvre de nouvelles perspectives, mais elle comporte aussi certains risques. Elle va par exemple inévitablement déboucher sur une organisation plus complexe exigeant davantage de concertation et de gestion, sans compter qu'une centralisation physique peut être à l'origine de coûts accrus pour le transport des médicaments.

Le cdH et Ecolo ont réclamé lundi des explications de la ministre de la Santé, Maggie De Block, après le rejet du budget des soins de santé au Conseil général de l'Institut national de l'assurance maladie-invalidité (Inami).

Fait relativement rare : le Conseil général de l'Inami n'a pas approuvé ce lundi la proposition budgétaire du Comité de l'assurance, votée unanimement il y a 15 jours par les médecins et les mutuelles. Le gouvernement s'est abstenu "car la proposition ne met pas suffisamment le patient au centre des priorités". Il convient maintenant au gouvernement en affaires courantes de tracer un cadre budgétaire...

En fin de compte, quatre médicaments seulement sont 'vraiment' indisponibles dans notre pays, ce qui ne met pas la santé publique en péril. C'est le message rassurant de la ministre De Block, qui concède néanmoins que la situation provoque des désagréments (administratifs) pour les patients, les médecins et les pharmaciens.

Une application en ligne fédérale devrait être disponible d'ici la in de cette année pour consulter le schéma de médication sur Vidis. C'est ce qu'a annoncé récemment Etienne Maeriën, conseiller e-santé de la ministre Maggie De Block, à l'occasion du colloque ICT4Care des infirmiers experts en informatique.

Le Prix Galien 2018 a été remis ce mardi 28 mai par la ministre de la Santé publique et des Affaires sociales Maggie De Block à Cyril Corbet (UCLouvain), aux laboratoires Novartis et Gilead pour le Kymriah® et le Yescarta® et à la société Sysmex pour Magtrace® et Magseed®. L'occasion de célébrer le succès de la recherche et du développement dans notre pays.

Au lendemain des élections, l'heure est venue de dresser le bilan du mandat de la ministre de la Santé publique et des Affaires sociales, Maggie De Block. En se basant sur les articles rédigés durant cinq ans et l'évolution des dossiers, la rédaction du Pharmacien lui attribue des bons et mauvais points.

A quelques semaines des élections du 26 mai, avez-vous déjà une idée du parti pour lequel vous comptez voter? Etes-vous content du travail des ministres de la Santé, tant au niveau du Fédéral que des entités fédérées?

Les aides-soignants pourront bientôt poser des actes supplémentaires au bénéfice du patient, comme administrer des gouttes oculaires ou mesurer le taux de glycémie ou la tension. Afin de pouvoir poser ces nouveaux actes, les aides-soignants devront suivre une formation de 150 heures.

La Belgique compte plus de 415.000 malades de longue durée (plus d'un an), un record, selon les derniers chiffres transmis par l'Inami. Sur les six premiers mois de l'année 2018, le nombre de malades a augmenté plus rapidement qu'auparavant, malgré les mesures prises par le gouvernement. En début de législature (fin 2014), ils n'étaient encore que 71.000.

Série avec l'Ordre des pharmaciens

Article du magazine

L'Ordre des pharmaciens explique son code de déontologie dans une nouvelle série. Le premier sujet est le secret professionnel, une question sensible qui fait encore l'objet de nombreux débats. Dans ce premier épisode, nous rappelons brièvement les principes fondamentaux. Dans les éditions suivantes, nous vous présenterons des cas concrets qui pourront vous aider dans votre pratique quotidienne.

lire l'aricle