Tout sur Moniteur belge

Voici quelques semaines que l'automne s'est installé, et avec lui, une irrésistible nostalgie de l'été. Un seul traitement efficace: une rétrospective des principales nouveautés réglementaires que la saison estivale nous a apportées.

Afin d'alléger directement la pression sur le personnel au plus fort de cette crise sanitaire, les pharmaciens pourront dorénavant effectuer des tests Covid. Un amendement dans ce sens à été voté à l'unanimité à la Chambre ce 29 octobre.

La loi du 22 avril 2019 relative à la qualité de la pratique des soins de santé a été publiée au Moniteur belge le 14 mai dernier. Son objectif est de contribuer à garantir la qualité et la sécurité des soins pour les patients ; elle entrera en vigueur le 1er juillet 2021. Quelques dispositions vous concernent en tant que pharmacien.

Les aides-soignants pourront bientôt poser des actes supplémentaires au bénéfice du patient, comme administrer des gouttes oculaires ou mesurer le taux de glycémie ou la tension. Afin de pouvoir poser ces nouveaux actes, les aides-soignants devront suivre une formation de 150 heures.

A l'initiative de la ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, Maggie De Block, l'obligation de transparence des firmes pharmaceutiques et des technologies médicales est ancrée juridiquement. La décision d'exécution a été publiée au Moniteur belge, aujourd'hui, 23 juin 2017. Les firmes devront rendre publics tous les avantages et primes qu'elles octroient aux associations de patients et aux professionnels et organisations du secteur de la santé. Il s'agit par exemple du soutien à la formation des professionnels de la santé. En 2015, les transferts de valeurs provenant de l'industrie pharmaceutique s'élevaient à plus de 138 millions d'euros.