Tout sur Rochester

Ce printemps, l'un des orateurs d'un symposium de médecine sportive a demandé aux personnes présentes dans l'assistance de se mettre debout si elles pensaient que les coups de tête au football étaient une cause de lésions cérébrales. Le public s'est levé comme un seul homme.

Quand la pharmacie hospitalière doit assurer en flux tendus - Un quart des pharmaciens n'est pas prêt mentalement pour une deuxième vague - " Nous avons dû trouver beaucoup de réponses par nous-mêmes "

Et pourquoi pas un pharmacien ? - Comment gérer sa pharmacie en bon père de famille ? - Les autorités busées sur toute la ligne