Au total, en 2018, on aura recensé 12.800 cas de rougeole en Europe dont 35 ayant entraîné le décès. Sans surprise, la France, fière championne d'Europe des anti-vaccins, décroche la timbale avec 23% des cas suivie de très près par la Grèce (21%) et l'Italie (20%). Un peu plus loin, on retrouve la Roumanie (10%) et le Royaume-Uni (8%). Le constat le plus accablant pour les anti-vaccins vient de l'analyse des 89% de cas pour lesquels on dispose du statut vaccinal. Dans 80% des cas de rougeole, on constate en effet l'absence de toute vaccination. De plus, dans 11% des cas, une seule dose à été administrée et dans 7%, deux doses au moins. Chez les patients vaccinés, seuls 2% de cas sont à dénombrer.

Des chiffres à communiquer à certains parents contaminés par les arguments fallacieux des anti-vaccins afin qu'ils réfléchissent aux conséquences de leur choix.