"Bien que le risque d'infection reste faible, l'augmentation du nombre de cas d'infections invasives à méningocoque dues aux sérogroupes W et Y est telle que le Conseil supérieur de la santé (CSS) recommande désormais de vacciner les jeunes enfants et les adolescents contre ces deux sérogroupes, en utilisant un vaccin conjugué contre les méningocoques des sérogroupes A, C, W et Y. On espère ainsi prévenir la contamination à plus grande échelle", explique le CSS qui a révisé son avis sur le sujet suite aux évolutions épidémiologiques et aux nouveaux développements en matière de vaccins.

Au 1er septembre, le vaccin contre le méningocoque de sérogroupe C reste le seul vaccin méningococcique qui soit mis à disposition gratuitement par les Communautés. Ainsi, si l'on désire suivre l'avis du CSS, deux vaccins conjugués contre les méningocoques ACWY sont disponibles, mais ils sont coûteux et non remboursés: Menveo(r), dès l'âge de 2 ans et Nimenrix(r), dès l'âge de 6 ans.

Le site du CBIP reprend tous les détails sur la vaccination contre les méningocoques.