Hier, je vous souhaitais un bel été... et nous revoilà, fidèles au poste et prêts à affronter un automne bien chargé. Un automne qui, qu'on le veille ou non, sera sans doute à nouveau largement placé sous le signe du covid.

Et à ce sujet, chers lecteurs, je tiens à vous remercier du fond du coeur. Les pharmaciens figurent en effet - avec les médecins - tout en haut du classement des professionnels de la santé les mieux vaccinés, puisque neuf sur dix sont aujourd'hui complètement immunisés. C'est plutôt logique puisque vous êtes aussi pour bien des patients le premier point de contact et la porte d'accès aux soins par excellence. "Le pharmacien, c'est un guichet de consultation ouvert à tous, mais aussi le dernier maillon entre le médicament et le patient", comme le dit Lieven Zwaenepoel, ex-président de l'APB, que nous avons interviewé à l'occasion sa reconversion dans la politique (lire en p. 16-19).

Pour dresser un tableau plus large de la pandémie, la rédaction de Roularta HealthCare a réalisé une édition spéciale "Planet Corona", que vous trouverez avec ce numéro de septembre. Nous y épinglons sur chaque continent un certain nombre de pays. Nous avons recueilli l'éclairage de quelques experts et opinion leaders de renommée mondiale sur cette pandémie.

Enfin, après 18 mois à vivre et à travailler sous la coupe du covid-19, la société post- covid commence peu à peu à se dessiner. En ce mois de septembre 2021, la grande question qui se pose est celle de la voie à emprunter. L'objectif est-il celui du risque zéro, avec toutes les conséquences qui en découlent pour la collectivité et pour les soins de santé, ou devrions-nous apprendre à vivre avec le virus? Vous avez eu l'occasion, ces dernières semaines, de vous exprimer à ce sujet dans notre enquête en ligne, dont les résultats seront prochainement dévoilés sur lepharmacien.be.

Enfin, qui dit automne dit aussi retour de la grippe. Le virus influenza va-t-il frapper cet hiver? La saison dernière, il s'est fait extrêmement discret, victime collatérale des mesures prises pour prévenir la propagation du covid... et ce vide immunologique pourrait bien nous jouer des tours. Le Conseil Supérieur de la Santé s'interroge: l'immunité de la population est-elle suffisante pour affronter la prochaine épidémie de grippe? (lire en p. 26). "Faute d'une immunité naturelle récente, on pourrait voir augmenter le risque de transmission des enfants/jeunes adultes non vaccinés (et sans immunité naturelle) aux sujets plus vulnérables." D'un autre côté, les mesures de prévention simples préconisées contre le coronavirus (se laver les mains, porter un masque, garder ses distances) et désormais bien connues de la population pourront être recommandées beaucoup plus facilement qu'avant, pour lutter contre la grippe aussi.

D'une manière ou d'une autre, l'automne s'annonce en tout cas riche en rebondissements!

Veerle.caerels@roularta.be, apotheker@roularta.be Twitter: @VeerleCaerels, @apothekerBE

Hier, je vous souhaitais un bel été... et nous revoilà, fidèles au poste et prêts à affronter un automne bien chargé. Un automne qui, qu'on le veille ou non, sera sans doute à nouveau largement placé sous le signe du covid. Et à ce sujet, chers lecteurs, je tiens à vous remercier du fond du coeur. Les pharmaciens figurent en effet - avec les médecins - tout en haut du classement des professionnels de la santé les mieux vaccinés, puisque neuf sur dix sont aujourd'hui complètement immunisés. C'est plutôt logique puisque vous êtes aussi pour bien des patients le premier point de contact et la porte d'accès aux soins par excellence. "Le pharmacien, c'est un guichet de consultation ouvert à tous, mais aussi le dernier maillon entre le médicament et le patient", comme le dit Lieven Zwaenepoel, ex-président de l'APB, que nous avons interviewé à l'occasion sa reconversion dans la politique (lire en p. 16-19). Pour dresser un tableau plus large de la pandémie, la rédaction de Roularta HealthCare a réalisé une édition spéciale "Planet Corona", que vous trouverez avec ce numéro de septembre. Nous y épinglons sur chaque continent un certain nombre de pays. Nous avons recueilli l'éclairage de quelques experts et opinion leaders de renommée mondiale sur cette pandémie. Enfin, après 18 mois à vivre et à travailler sous la coupe du covid-19, la société post- covid commence peu à peu à se dessiner. En ce mois de septembre 2021, la grande question qui se pose est celle de la voie à emprunter. L'objectif est-il celui du risque zéro, avec toutes les conséquences qui en découlent pour la collectivité et pour les soins de santé, ou devrions-nous apprendre à vivre avec le virus? Vous avez eu l'occasion, ces dernières semaines, de vous exprimer à ce sujet dans notre enquête en ligne, dont les résultats seront prochainement dévoilés sur lepharmacien.be. Enfin, qui dit automne dit aussi retour de la grippe. Le virus influenza va-t-il frapper cet hiver? La saison dernière, il s'est fait extrêmement discret, victime collatérale des mesures prises pour prévenir la propagation du covid... et ce vide immunologique pourrait bien nous jouer des tours. Le Conseil Supérieur de la Santé s'interroge: l'immunité de la population est-elle suffisante pour affronter la prochaine épidémie de grippe? (lire en p. 26). "Faute d'une immunité naturelle récente, on pourrait voir augmenter le risque de transmission des enfants/jeunes adultes non vaccinés (et sans immunité naturelle) aux sujets plus vulnérables." D'un autre côté, les mesures de prévention simples préconisées contre le coronavirus (se laver les mains, porter un masque, garder ses distances) et désormais bien connues de la population pourront être recommandées beaucoup plus facilement qu'avant, pour lutter contre la grippe aussi. D'une manière ou d'une autre, l'automne s'annonce en tout cas riche en rebondissements!